Les guerres de religion

Qu'on les tue, mais qu'on les tue tous ! Qu'il n'en reste pas un pour me le reprocher - Charles IX

 

Francois II, Charles IX, Henri III -  Château de Blois

 

 

Cours

 

 

 


Pour accéder à la version texte dans une nouvelle fenêtre, cliquez ici

 

 

 

A apprendre et à réciter

 

  • Les trois fils d'Henri II, François II, Charles IX, Henri III se succédèrent sur le trône. Ils furent confrontés aux conflits entre les Catholiques et les protestants.

 

  • Le chef des Catholiques était le Duc de Guise, celui des protestants l'amiral de Coligny.

 

  • A la mort de François II, Catherine de Médicis assura la régence en attendant que Charles IX fut majeur. Elle essaya de tenir la balance égale entre les Catholiques et les protestants.

 

  • Le Duc de Guise fut tué par un protestant fanatique. Cela entraina une série de vengeance qui fit couler beaucoup de sang. Le fils du duc de Guise intimida le Roi pour déclencher un massacre de protestants à Paris. Cela eut lieu le 24 août 1572 la nuit de la Saint Barthélemy.

 

  • Henri III qui succéda à son frère Charles IX fit assassiner le fils du Duc de Guise au château de Blois. Lui même devait tomber quelques temps plus tard sous les coups de poignards d'un moine ligueur, Jacques Clément. En mourant, Henri III désigna comme successeur légitime son cousin Henri de Navarre. La loi salique était ainsi respectée.

 

 

 

Contrôle

 

 

Pour accéder au Quiz sur les guerres de religion, cliquez sur l'ardoise

 

 

 

Idées sorties

 

 

Henri II avait fait promulguer un mois avant sa mort, un édit stipulant que tous les protestants révoltés ou en fuite devaient être exécutés sur le champ. De là, va naître l’idée d’un complot fomenté par le parti protestant ayant pour objectif d’enlever François II au château d’Amboise pour le soustraire à l’influence des Guises. Les conjurés se feront prendre, juger et exécuter en place publique. Une partie d’entre eux seront pendus aux balcons du château.
 

 

 

Château d'Amboise

Les protestants impliqués dans l'enlèvement de François II à Amboise finirent pendus aux balcons.

Château d'Amboise

Les protestants impliqués dans l'enlèvement de François II à Amboise finirent pendus aux balcons.

 

Pour accéder aux fiches sorties détaillées, 

cliquez sur l'image de la sortie choisie au fur et à mesure du défilement