La guerre de cent ans

 

Bataille de Crécy - 26 août 1346

La guerre de cent ans - de 1337 à 1453

 

 

Cours

 

 
Pour accéder à la version texte dans une nouvelle fenêtre, cliquez ici
 
 

 

A apprendre et à réciter

 

  • Depuis l'avènement des Capétiens, les Rois s'étaient succédés de père en fils d'après une loi nommée loi Salique imposant à l'aîné de succéder à son père. Quand le Roi n'avait pas d'héritier mâle, la couronne devait passer à son plus proche parent. Les trois fils de Philippe le Bel n'ayant pas eu eux-mêmes d'héritier, à la mort de Charles IV, le dernier d'entre eux, la couronne passa à son cousin Philippe de Valois.

 

  • Le Roi d'Angleterre Edouard III prétendit que la couronne de France devait lui revenir car sa mère était la fille de Philippe le Bel.

 

  • Edouard III entra en France et mit en déroute la chevalerie Française à Crécy puis alla assiéger Calais où les habitants durent se rendre.

 

  • Jean le Bon succéda à son père Philippe de Valois. Il voulut venger la défaite de Crécy à Poitiers, mais il fut capturé. Charles V son fils eut beaucoup à faire pour rétablir la situation. Il dut même affronter une rébellion montée par le prévôt des marchands de Paris, Etienne Marcel qui s'allia avec Charles le mauvais. Les Parisiens découvrant sa trahison le tuèrent.

 

  • Charles V fut plus prudent que son père et au lieu de s'exposer à la guerre il restait dans son château de Vincennes.  Il confia le commandement de l'armée au capitaine breton Bertrand du Guesclin qui était fort habile et isolait les Anglais avant de les attaquer. Charles V le fit connétable c'est à dire chef des armées du Roi.

 

 

Contrôle

 

Pour accéder au Quiz sur la guerre de cent ans, cliquez sur l'ardoise