Château de Chenonceau

Acquis par François 1er et offert par Henri II à sa favorite, le château de Chenonceau, surnommé le château des dames sera le symbole de la rivalité entre son épouse légitime Catherine de Médicis et sa favorite Diane de Poitiers.

Chenonceau se verra transformé dans un premier temps par Diane de Poitiers. Celle-ci entreprendra de faire aménager un jardin portant son nom et construire un pont qui enjambera le Cher.

A la mort d’Henri II, Catherine de Médicis se fera restituer le château par sa rivale et continuera les transformations en créant son propre jardin. Elle lui donnera son nom et fera édifier sur le pont de Diane une galerie sur deux niveaux pour former un espace de réception dans lesquels seront données des fêtes grandioses.

La mort accidentelle d’Henri II au cours d'un tournoi entrainera une période de régence. A ce moment là, Catherine de Médicis gouvernera la France à partir du cabinet vert du château.

 

 

 

 

 

 Vue depuis le Cher Vue depuis le jardin de Catherine Vue depuis le jardin de Diane Jardin de Catherine Jardin de Diane

Le labyrinthe et au fond les Caryatides Francois par la grâce de Dieu Roi de France, Claude Reine de France Coeur Balcon de la chapelle Vitraux de la chapelle

Chambre Diane de Poitiers Cheminée et insignes Royaux Galerie Chambre des cinq Reines Chambre de Louise de Lorraine

Lit de Louise de lorraine Batterie Four Musee de cire Cabinet vert

 

 

Localiser le château de Chenonceau

Pour localiser le château de Chenonceau, cliquez sur la carte