La terreur

 

Bertrand Barère

 

Exécution de Louis XVI      (21 janvier 1793)

 

 

 

Cours

 

 

 

 

 

Pour accéder à la version texte dans une nouvelle fenêtre, cliquez ici

 

 

 

 

A apprendre et à réciter

 

 

  • Le Roi de Prusse voulu envahir la France. Son général déclara qu'il venait rendre à Louis XVI son autorité. Les jacobins se rendirent aux Tuilleries et réclamèrent l'arrestation du Roi. Louis XVI refusa de se défendre, empêcha sa garde de tirer sur le peuple et se rendit à la convention. Celle-ci prononça sa déchéance et le fit enfermer à la prison du temple.

 

  • La convention hostile à l'église Catholique fit fermer les églises et persécuta les prêtres. Durant les massacres de septembre, nombre d'entre eux qui étaient enfermés dans les prisons furent égorgés.

 

  • Louis XVI fut jugé et condamné à être guillotiné. Son exécution eut lieu le 21 janvier 1793. Marie-Antoinette fut condamnée le 16 octobre 1793 à la même peine. Encore enfant, Louis XVII fini par mourir en prison suite aux mauvais traitements infligés par le cordonnier Simon.

 

  • A la convention, Bertrand Barère prononça un discours demandant l'envoi de troupes en Vendée et "l'extermination de cette race rebelle". Cela aboutit au génocide de la population Vendéenne (1). Il demanda également que soient sortis de leurs tombes les corps des Rois reposant à l'abbaye de St Denis (2).

 

  • Marat qui réclamait des têtes tous les jours dans son journal fut assassiné dans sa baignoire par Charlotte Corday.  Robespierre fit exécuter Danton et voulu imposer le culte de l'être suprême en tant que nouvelle religion. Il fini par gouverner en tyran et la guillotine fonctionna à plein régime. Le 27 juillet 1794, la convention arrêta Robespierre qui fut exécuté à son tour. 

 

 

 

Contrôle

 

 

 

Pour accéder au Quiz sur la terreur, cliquez sur l'ardoise

 

 

 

 

 

(1) Pour aller plus loin - Conférence de Reynald Secher: Du génocide au mémoricide (Cliquez ici)

(2) Journal de l'exhumation des corps des Rois de l'abbaye de Saint Denis (Cliquez ici)